Retour à Paris, suite et fin du voyage

Et voilà, mon séjour norvégien s’achève, je reprend l’avion ce vendredi 6 avril à 13h55, depuis Oslo-Rygge. Un petit air de nostalgie se dissipera rapidement alors que je me laisse entrainer dans les formalités d’usage, check-in, vérification des bagages, passage au duty-free, embarquement. Je termine le dernier chapitre de mon livre de voyage pendant la dernière minute de vol, et le referme alors que l’équipage de RyanAir nous annonce que nous pouvons débarquer. Je vous rappelle que ce livre s’appelle « synchronicité », je n’y vois donc aucune coïncidence, seulement un parfait minutage de la Vie !

Un peu d’attente sous le soleil de Beauvais avant de prendre la navette pour retourner à la Porte Maillot. Je suis tout de suite immergé de nouveau dans le bain de la vie parisienne : arrivée du bus en ville à 18h un vendredi, je vous laisse imaginer combien de coups de klaxons, de piétons imprudents, d’embouteillages et de kilos de CO2 ! Le temps de traverser la ville en bus pour rejoindre Eve et Vénus, j’ai déjà le nez qui gratte et les yeux qui piquent… Pas de doute je suis bien de retour à Paris !

Passage rapide sur le lieu de travail de ces demoiselles, vers Parmentier / St Maur, et Vénus m’entraîne vers Bagnolet / Père Lachaise pour assister à un spectacle de danse dont font partie des amies. Nous arrivons tard (un grand point commun entre Vénus et moi, notre ponctualité : toujours précisément une heure de retard !), juste le temps de voir les 2 dernières minutes du show ! Enfin, c’est au moins l’occasion de retrouver Christelle, Sophie et Raphy, que j’avais rencontré la semaine dernière lors d’une soirée. A peine rentré à Paris, pas le temps de déposer mon sac à dos, et je suis déjà embarqué pour voir des spectacles, aller prendre l’apéro, manger entre amis ! En plus je retrouve les mêmes personnes que le week-end dernier ! Dans ces circonstances, c’était amusant de raconter mon voyage d’une semaine en Norvège, aux gens que j’ai vu le week-end précédent ! L’impression que rien n’a bougé, ou que cette semaine n’était qu’une parenthèse onirique.

Enfin, le lendemain samedi, je retrouve les autres amis que j’ai rencontré la semaine dernière, Will et Yness, pour une longue soirée apéro-repas dansante et arrosée chez Eve ! Pas de repos pour les braves sur Paris, un week end de Pâques ça se fête ! Le lendemain, dimanche après midi, nous allons marcher un peu en ville et prendre un copieux en-cas chez Tin-Tin, cantine asiatique (spécialités viêts). Je mets de côté le temps d’un délicieux repas mon régime végétarien, et déguste un phó et des Banh-bao pour reprendre des forces et pouvoir continuer à fêter Pâques en pleine forme. En plus, ça me rappelle mon séjour à Saïgon ! Nous terminons finalement la soirée chez Yness qui est elle-même chez J-B, un illustre inconnu qui a brillé par son absence, mais était au coeur des conversations.

Enfin, nous voici déjà lundi matin, mon train partira de Gare de Lyon à 10h57. Epuisé, je me suis endormi très vite, et j’ai eu l’impression que le trajet a duré 10 minutes. 13h, j’arrive à Lyon Part-Dieu, il ne me reste plus que 8 minutes de marche pour préserver le sentiment d’être en voyage. Digicode, un tour de clé, un pied dans l’appartement, je pose mon sac.

Mon voyage est terminé ! A quand le prochain ??